L

L’association One Voice hausse le ton et dénonce le massacre cruel de renards

En France, la vie des renards est un cauchemar. L’ association des droits des animaux One Voice a dénoncé la pratique cruelle de la vénerie sous terre, qui se termine en général dans un bain de sang pour les renards. Dans une enquête menée par cette association française, ils mettent en lumière ce que l’on appelle le « déterrage »: les chasseurs profitent de l’absence de la mère de petit renardeaux pour les retirer brutalement du terrier et les tuer.

L’association a pu documenter cette pratique sauvage avec une vidéo dans laquelle on peut voir les chasseurs sortir trois renards qui viennent de naître de leur terrier et les tuer à grands coups de bâton sur le crâne.

La vidéo peut choquante pour sa cruauté (âmes sensibles s’abstenir.

À la dureté des images s’ajoute le fait que les chasseurs tuent les renards devant de très jeunes enfants présents sur les lieux. La vidéo montre en effet un adolescent et un garçon qui auraient environ cinq ans. Pour cette raison, One Voice appelle à l’intervention du défenseur des droits et exprime sa préoccupation quant aux effets néfastes sur le développement physique et psychologique de ces enfants exposés à une telle violence.

Plus tard, on peut voir comment ils jettent les corps des petits renards au fond d’un trou et les enterrent comme s’il ne s’agissait que d’un déchet, avec les mégots de cigarettes laissés par les chasseurs. La vidéo a été enregistrée sur le terrain d’un propriétaire qui souhaitait se débarrasser du trou du renard. Le propriétaire du terrain apparaît sur les images accompagné du président local de la fédération des chasseurs.

Comme l’explique One Voice, il existe des chasseurs spécialisés dans ce type de «chasse souterraine» , qui sont armés de fusils de chasse, mais aussi de pelles et de grosses pinces, en plus des chiens. Ils recherchent des terriers et les creusent avec des pelles jusqu’à plusieurs mètres de profondeur, coupant même les racines des arbres avec des haches pour arriver au fond. Les renards se réfugient dans ces terriers, surtout lorsqu’ils ont des petits.

En France, les renards font partie de la liste des « espèces pouvant causer des dégâts » ou « nuisibles », établie par le ministère de la transition écologique et solidaire. À des fins de régulation, on autorise cette pratique de déterrer et à tuer des renards tout au long de l’année, y compris pendant la période de reproduction.

L’association des animaux exige que la situation change, et c’est pourquoi elle a lancé une campagne de collecte de signatures pour s’assurer que les renards ne sont plus considérés comme des « nuisibles » et soient tués. Ils encouragent également le partage de la vidéo en étiquetant le gouvernement afin que le méssage aille plus loin.

Vous pouvez trouver la pétition ici.

CategoriesNon classé
Delphine Martin

En charge du développement de la partie «Partenariats», des articles réalisés par par une équipe externe à la rédaction de Vegemag.