«What the health», un nouveau documentaire pro-vegan sur Netflix

Après «Cowspiracy», Kip Andersen et Keegan Kuhn s’attaquent au business de la santé aux Etats-Unis.

Kip Andersen et Keegan Kuhn sont de retour. Le duo de documentaristes américains avait frappé fort il y a trois ans avec leur documentaire Cowspiracy, qui dénonçait les excès de l’agriculture animale sur l’environnement, taclant au passage les grandes ONG environnementales sur leurs actions réelles.

Ils reviennent ce mois-ci, toujours via Netflix, avec la suite, What the health, qui part du côté du domaine de la santé et entend démontrer la collusion existant entre organisations de santé, industrie pharmaceutique et alimentaire.

A l’aide de médecins, chercheurs et avocats, les deux documentaristes ont enquêté pour comprendre pourquoi, selon eux, ces instances chercheraient à faire en sorte que les populations continuent d’être malades – notamment à l’aide d’une mauvaise alimentation – afin de faire des profits.

Joaquin Phoenix de l’aventure

Le film est produit par l’acteur Joaquin Phoenix, très engagé dans la cause animale, et narrateur du documentaire «Earthlings».

«Je m’estime très bien informé sur les avantages d’une alimentation saine. Mais la santé m’a aussi ouvert les yeux sur l’influence sinistre des industries pharmaceutiques ou agroalimentaires», a déclaré l’acteur américain.

«C’est le plus grand cachement de notre temps, je savais que je devais aider à apporter cette information au grand public afin de créer des changements» a-t-il ajouté.

>> Voir bande-annonce de What the health (en anglais) ci-dessous:

Nul doute que What the health devrait lui aussi faire du bruit. Cowspiracy, produit grâce au financement participatif, avait eu un succès fulgurant sur Internet, conduisant Leonardo DiCaprio a en produire une nouvelle version diffusée sur Netflix.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.