Le dernier élevage d’animaux à fourrure d’Allemagne a fermé ses portes

share Partager

Une loi votée il y a deux ans prévoyait la fin de ces activités dans le pays d’ici 2022.

L’Allemagne vient s’ajouter à la liste des pays où les élevages d’animaux à fourrure ont disparu. La dernière ferme, qui élevait des visons, vient de clore ses activités, selon Peta.

Trois ans avant l’application de la loi

Située à Rahden (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), elle était de toute manière condamnée puisqu’une loi prévoyait la fin des élevages de fourrure pour 2022. D’après l’association de défense des animaux, le propriétaire de la ferme a indiqué avoir laissé tomber sous la pression des autorités, dont les inspections étaient fréquentes et à l’improviste, des militants de défense animale et du grand public.

Lorsque la mesure a été votée il y a deux ans, il restait six élevages de vison en Allemagne. D’autres pays ont pris des décisions similaires ces dernières années comme le Japon, la Croatie, la République tchèque ou encore la Norvège au début de l’année.