On a visité la première « boutique sans argent » de Paris

siga2

C’est un magasin d’un nouveau genre qui vient d’ouvrir en juin dans le 12ème arrondissement de Paris. A Siga Siga, en effet, tout est gratuit.

Les clients viennent et emportent chez eux ce qu’ils veulent, sans contrepartie. Et entre les vêtements, jouets, CD, vinyles, livres, chaussures et autres bibelots, tout le monde a ses chances de trouver son bonheur.

>> Cliquez ci-dessous pour voir notre reportage vidéo

Gratuit et sans troc

« Si vous avez des objets en bon état, vous pouvez les apporter. On prend tout. Vous pouvez ensuite faire une visite des rayons, et si quelque chose vous intéresse vous pouvez le prendre gratuitement. C’est gratuit et sans troc. Ce n’est pas un objet contre un autre objet, c’est vraiment du don » assure Debora, directrice de la boutique.

« Au début, on avait principalement des gens du quartier. Maintenant ce n’est plus vraiment le cas. Je suis impressionné de voir des gens venir de loin, parfois avec des gros sacs, juste pour donner. On a autant des jeunes que des personnes âgés qui viennent » enchaîne-t-elle.

siga3

Un concept importé de l’étranger

Ce type de magasin existe déjà à l’étranger dans plusieurs villes européennes (Berlin, Stockholm, Copenhague, Bruxelles, Mulhouse). Et depuis les années 70 au Canada.

LA BOUTIQUE SANS ARGENT : Gare de Reuilly, 181 boulevard Daumesnil, dans le 12ème arrondissement de Paris (Métro Daumesnil).

Cédric Garrofé

Article écrit par Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017, prix le plus prestigieux du journalisme numérique international, avec la rédaction du média Le Temps.