Des militants de la cause animale protestent devant le zoo de Paris après la mort d’un lamantin

Zoo de Vincennes Une dizaine de militants s’était réunie samedi devant l’entrée du nouveau parc zoologique de Paris pour protester contre la détention d’animaux sauvages dans l’établissement.

Le décès de Barry fait réagir

La mobilisation des activistes fait suite au décès de Barry, un des deux lamantins du zoo, le 11 août dernier. L’animal est mort asphyxié, coincé dans une cavité normalement inaccessible de son bassin.

Ce mammifère marin – qui figure depuis 1973 sur la liste des espèces en voie de disparition – doit remonter toutes les dix minutes environ à la surface pour reprendre sa respiration.

Un incident qui tombe mal pour la direction du nouveau zoo qui martèle depuis son ouverture en avril garantir le bien-être pour tous ses pensionnaires.

Alerter sur les conditions de détention des animaux

« Ce qui est arrivé à Barry nous a bouleversés. Ce n’est pas normal pour un zoo qui est censé préserver les espèces. Il faut alerter les gens et leur montrer que les animaux ne sont pas biens quand ils sont enfermés. N’oublions que derrière ce type d’établissement se cache une entreprise commerciale » raconte Peter, l’un des organisateurs de la manifestation.

« On se demande quel sera le prochain animal sur la liste. Dans un zoo, seulement 2% des espèces sont en voie de disparition. Les autres sont là juste pour divertir les gens. Nous condamnons l’animal loisir » lance Eric, un autre activiste.

« Il vaut mieux protéger les animaux dans leur milieu naturel, en évitant par exemple le braconnage, plutôt que de les préserver dans un zoo. » ajoute-t-il.

« Si je viens, c’est pour faire plaisir à ma compagne »

Une jeune femme venue faire quelques photos pour son « Flickr » vient de passer plusieurs minutes à discuter avec Eric. Visiblement, les arguments du militant ont fait mouche.

« C’est vrai. Je regarde souvent des documentaires à la télé. Je connais aussi les actions de Sea Shepherd et je les soutiens. Après moi, je viens surtout pour prendre des photos. Cette fois, j’ai déjà réservé mon pass’, alors je vais quand même y aller. Mais tout ça me fait quand même bien réfléchir » précise-t-elle.

Un peu plus loin, un homme réagit à son tour. « Je suis tout à fait sensible à ce qu’ils disent. C’est vrai, qu’ils ont raison. Mais si je viens au zoo, c’est surtout pour faire plaisir à ma compagne, pas pour moi » rigole-t-il.

Les activistes espèrent renouveler leurs actions dans les prochaines semaines.

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de la mort de Barry.

Cédric Garrofé

Article écrit par Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017, prix le plus prestigieux du journalisme numérique international, avec la rédaction du média Le Temps.