Pour le joueur d’Arsenal Hector Bellerin, devenir végétalien a été positif sur ses performances

Le défenseur espagnol avait du mal à se remettre d’une blessure contractée la saison dernière.

Jordi Gras/Flickr

Un footballeur de Premier League en plus à afficher son choix pour la nourriture végétale. Après Jermain Defoe, c’est au tour du joueur d’Arsenal Hector Bellerin de louer les bienfaits d’un régime alimentaire végétalien pour retrouver la forme.

En pleine forme depuis le début de saison

C’est dans le Players’ Tribune que le défenseur espagnol raconte qu’après avoir été écarté des terrains un mois l’an dernier en raison d’une blessure à la cheville, il n’a dû son véritable retour en forme qu’à l’adoption d’un régime alimentaire 100% d’origine végétale au début de cette saison. Absent à la fin de l’année 2016, il n’avait pas bien terminé la saison dernière, ne se remettant jamais complètement bien de sa blessure.

Mais tout a donc changé cette saison et le joueur de 23 ans a joué les 28 premiers matchs du championnat en intégralité sans aucun problème. «Au début, je voulais essayer pendant quelques semaines pour désintoxiquer mon corps et tout le reste, mais je me sentais tellement bien après ça que je suis vegan depuis plus de six mois maintenant», a-t-il raconté, cité par l’Evening Standard.

Une conscience retrouvée

Hector Bellerin a indiqué notamment récupérer beaucoup mieux physiquement qu’avant à l’issue de chaque match et pouvoir démarrer la journée avec le plein d’énergie. «Cela ne fait pas que faire une différence dans votre corps, mais je crois fermement que la Terre nous rend ce qu’on lui fait», a-t-il ajouté. Si l’Espagnol est le seul joueur de son équipe à être devenu végétalien, certains font quelques efforts comme Jack Wilshere qui a stoppé les produits laitiers et ceux contenant du gluten, tandis que le Français Laurent Koscielny pratique le yoga.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.