On a participé à la Cani-course contre l’abandon de la SPA

La canicourse 2014

Quelque 250 personnes s’étaient retrouvées dimanche 29 juin pour participer à la deuxième édition de la Cani-course contre l’abandon dans le Bois de Vincennes, à proximité de Paris.

Une cagnotte record pour la SPA

Cette course organisée par la SPA se veut comme « le premier événement sportif de collecte de fonds avec, et pour les animaux » précise la SPA. Pour y prendre part, les concurrents devaient créer une page de soutien et collecter une somme minimum de 100 euros auprès de leurs proches.

Et l’édition 2014 aura été une belle réussite pour l’association qui a réussi à lever près de 35.000 euros. Une cagnotte record qui permettra aux 56 refuges de « mieux faire face aux vagues d’abandons estivaux pour accueillir, soigner et faire adopter des milliers d’animaux ».

Présentation avec Buck

Prenant part à la course, Vegemag s’est vu confier Buck, un jeune labrador noir, abandonné il y a deux semaines. Un chien très gentil et joueur, adoptable au refuge SPA de Chamarande situé dans l’Essonne.

« Il est de juin 2006. Il a été abandonné il y a une quinzaine de jours car sa maitresse n’avait plus de foyer. C’est un chien qui a énormément de qualité. Il peut même vivre en appartement, il est très facile de caractère et peut rendre une famille heureuse sans problème » précisait Claire Brissard, responsable du refuge.

>> Cliquez ici pour en savoir plus ou adopter Buck

Début de la Cani-course

A 10h, la course pouvait commencer. Devant nous, un parcours d’un peu plus de 6km dans le Bois de Vincennes, lieu idéal pour un moment agréable en duo avec Buck.

De notre rencontre avec Buck à la fin de la course, cliquez ci-dessous pour voir le reportage de Vegemag à la Canicourse.

N’hésitez pas à mettre la vidéo en 1080p pour une qualité optimale (icône en bas à droite).

Plus de 500 euros levés par les lecteurs de Vegemag

Quatre lecteurs de Vegemag s’étaient portés volontaires pour courir dimanche. Antoine, Céline, Séverine, et Steven, connu sous le pseudo de « Curieusement je vais bien ».

Antoine et Jirouette

Pour Antoine l’expérience a été très agréable. « J’ai couru avec Jirouette, une superbe chienne de 2 ans très sociable. C’était la compagne idéale pour m’accompagner. En deuxième partie de parcours, un chien était blessé, et j’ai du accélérer pour prévenir un vétérinaire. Elle m’a suivi parfaitement. Vu son âge, sa bonne bouille, et son caractère, je ne doute pas qu’elle trouvera rapidement un lieu où elle pourra vivre. »

>> Cliquez ici pour en savoir plus ou adopter Jirouette

Céline et Owen

Céline a elle aussi beaucoup apprécié le chien qui lui a été confié, Owen. « C’est un un jeune griffon d’un an très sociable, au minois expressif et attendrissant. Il semble s’entendre avec tout le monde et adore les caresses! J’ai vraiment l’impression qu’il a passé un bon moment alors tant mieux. Le plus difficile a été de le ramener dans sa cage. J’espère qu’il va trouver un foyer très rapidement. »

>> Cliquez ici pour en savoir plus ou adopter Owen

Séverine et Pablo

« Dès qu’il est sorti de la cage, il était très actif. Il cherchait à faire connaissance avec tout le monde. C’est un chien très sociable, dynamique et sportif. S’il avait pu refaire la course, il l’aurait fait!» précise Séverine.

>> Cliquez ici pour en savoir plus ou adopter Pablo

Steven et Dougnia

Steeven a hérité de Dounia, 11 ans. Un beau duo qui a terminé 6e de la course. « Elle faisait un peu la maline au début mais après 15 minutes, elle commençait à traîner la patte. Mais, il ne faudra pas lui dire! On a parcouru les 6,3 km en 30min soit environ 12km/heure en moyenne. Je suis bien content de ses performances malgré son âge » a-t-il précisé sur sa page Facebook.

>> Cliquez ici pour en savoir plus ou adopter Dougnia 

80% des abandons en période estivale

L’été est la saison la plus sensible pour les 56 refuges de la SPA. Près de 9.000 chiens et chats sont confiés aux soins de l’association, dont les refuges se retrouvent rapidement submergés.

Plus globalement, les associations de protection animale estiment que près de 100.000 animaux sont abandonnés chaque année en France, dont 80% entre mai et septembre.

Cédric Garrofé

Article écrit par Cédric Garrofé

Journaliste professionnel et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du journal Le Temps.