sferrario1968 / Pixabay

Des substances cancérigènes dans les terrains synthétiques de football?

Les billes noires qui stabilisent la pelouse contiendraient jusqu’à 190 substances toxiques.

Peur sur les terrains de foot à cinq. Une enquête parue dans So Foot ce mois-ci révèle que les billes noires utilisées pour stabiliser les pelouses synthétiques contiendraient jusqu’à 190 substances toxiques ou cancérigènes, selon des études.

Des cas de cancer aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, une entraîneure d’université suspecte 239 cas de cancer du sang chez d’anciens joueurs et joueuses d’être liés au fait d’avoir été en contact avec ces billes noires issues de pneus broyés, indique l’article, cité par 20 Minutes.

Les gardiens seraient les joueurs les plus touchés car plus souvent en contact avec le sol et donc avec les particules relâchées par les billes.

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.