Pexels / Pixabay

Des feux d’artifice silencieux aux JO pour les animaux?

Leur bruit traditionnel assourdissant effraie les animaux.

Des feux d’artifice, oui, mais sans le son. Après avoir félicité le comité d’organisation de Los Angeles pour l’accueil des jeux Olympiques en 2028, Peta lui a demandé par avance d’utiliser, lors des différents événements comme les cérémonies d’ouverture et de clôture, des feux d’artifice silencieux.

Augmentation du nombre d’animaux perdus

Dans une lettre envoyée la semaine dernière à Casey Wasserman, président du comité organisateur de la Cité des Anges, Ingrid Newkirk, la présidente de Peta, lui explique que les feux d’artifice traditionnels et le bruit qui les accompagne créent le chaos parmi les animaux, qu’ils soient sauvages ou de compagnie.

«Les refuges pour animaux constatent une augmentation du nombre de chiens et de chats perdus à la suite de feux d’artifice. Souvent, les chiens s’enfuient des jardins parce qu’ils paniquent et sautent par-dessus les clôtures ou se libèrent de leur chaîne. Certains, même, passent par les fenêtres afin de s’éloigner de ces sons terrifiants. De nombreux animaux arrivent dans les abris avec des pattes sanglantes et des os cassés. Certains ne retrouvent jamais leurs familles et d’autres sont condamnés à un sort encore pire», indique-t-elle.

5.000 oiseaux morts en Arkansas

Ingrid Newkirk cite des exemples d’effets dévastateurs pour les oiseaux également, avec notamment la mort de 5.000 volatiles en Arkansas en 2011 en raison de feux d’artifice. Un stress acoustique qui concerne d’ailleurs aussi les humains, comme les vétérans de guerre, précise-t-elle. Sans oublier la pollution causée par les fumées des feux d’artifice.

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.