Le PDG de SeaWorld démissionne

La chaîne de parcs aquatiques américaine est au plus mal.

Brooks Duncan/Flickr

De mal en pis pour SeaWorld. Joel Manby, le PDG de la chaîne de parcs aquatiques américaine, a annoncé sa démission mardi, a rapporté USA Today.. Deux autres responsables ont également quitté leurs fonctions dans la foulée.

Blackfish a eu raison de SeaWorld

Arrivé en poste en mai 2015, un an après la sortie du documentaire Blackfish, Joel Manby avait promis de revoir profondément les attractions des parcs, donnant désormais à celle comportant des animaux un caractère «éducatif» et privilégiant l’ajout de montagnes russes pour les nouvelles. Les spectacles et l’élevage d’orques ont notamment été abandonnés sous la pression des associations de défense des animaux.

Mais SeaWorld ne s’en est encore jamais remis, des animaux vedettes de plusieurs parcs, dont l’orque Tilikum, sont morts l’an dernier et la fréquentation a connu une chute constante ces derniers mois (-5,5% l’an dernier, à 20,8 millions de visiteurs, le plus faible total depuis 2010). Au dernier trimestre de 2017, le groupe a ainsi enregistré plus de 16 millions d’euros de pertes.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.