designermikele / Pixabay

La moitié des Français veulent consommer plus de produits d’origine végétale

C’est ce qui ressort de l’étude «Le végétal dans l’alimentation des Français» menée par l’Ifop pour l’Observatoire des cuisines populaires.

Alors qu’une récente étude montrait combien les Français avaient pris de très mauvaises habitudes alimentaires ces quinze dernières années, une autre, menée par l’Ifop pour l’Observatoire des cuisines populaires (OCPop) de Lesieur montre qu’ils sont malgré tout prêts à faire des efforts en se tournant davantage vers les produits d’origine végétale.

Ifop / Lesieur

Ainsi, quatre Français sur dix déclarent avoir augmenté leur consommation de produits végétaux au cours des deux dernières années – 9% l’ont diminuée – et 50% indiquent vouloir l’augmenter – 4% disent le contraire, selon l’enquête intitulée «Le végétal dans l’alimentation des Français».

En effet, la très grande majorité des interrogés ont un point de vue positif sur ces aliments, considérant qu’ils sont une source de plaisir et de bien-être mental – 5% ont un avis négatif, évoquant leur fadeur, leur prix élevé, la présence de pesticides ou encore la difficulté à les conserver.

22% des Français pensent au bien-être animal

Le côté naturel lié au végétal est de plus en plus recherché: 30% des sondés déclarent manger plus de produits végétaux depuis deux ans parce qu’ils leur apparaissent non transformés et plus naturels.

Ces produits, ce sont d’ailleurs avant tout les légumes, 55% des Français les citant spontanément contre 28% citant les fruits, car les premiers correspondent plus à l’image du végétal, des plantes vertes avec des feuilles.

Ifop / Lesieur

Si 82% des Français consommant plus de végétaux le font par souci nutritionnel et de santé, il s’agit aussi d’une conscience de plus en plus encline à prendre en compte le bien-être animal, s’accompagnant ainsi d’une moindre consommation de viande.

22% des personnes ayant accru leur consommation de produits végétaux l’ont fait pour ne pas faire souffrir d’animaux, montre ainsi l’étude.

4% de végétariens, 3% de vegans

Quid des végétariens? Ils représentent 4% des interrogés tandis que les vegans sont 3%. Il y a également 3% d’adeptes d’une alimentation sans lactose et 9% de flexitariens, consommant de la viande seulement de manière ocasionnelle.

Ifop / Lesieur

«Bon à penser», le végétal «s’enracine de plus en plus profondément dans l’assiette de nos concitoyens» qui sont entrés dans «une nouvelle phase de transition alimentaire dans laquelle le végétal tend à reprendre le dessus sur l’animal et les produits qui en sont issus», estime l’ingénieur agronome et sociologue de l’alimentation Eric Birlouez, invité à commenter les résultats de l’enquête par l’OCPop.

L’étude en une infographie

Etude Ifop/Lesieur pour l’OCPop : Le végétal dans l’alimentation des Français
Corentin Chauvel
Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.