Jan / Flickr

La Grande-Bretagne impose des caméras dans les abattoirs

Cela fait partie d’un ensemble de mesures pour améliorer le bien-être animal outre-Manche.

Après la France – à partir de 2018, c’est au tour de la Grande-Bretagne de rendre obligatoire la présence de caméras de vidéosurveillance dans les abattoirs, initiative faisant partie d’un ensemble de mesures en faveur du bien-être animal dévoilé vendredi par le ministère britannique de l’Environnement.

Une mesure attendue et saluée

Une décision saluée unanimement par différents organismes, distributeurs et associations de défense des animaux alors que, comme en France, une dizaine de cas de cruauté animale ont été filmés en caméra cachée dans des abattoirs britanniques ces dernières années.

«Après de nombreuses années de campagne pour la vidéosurveillance indépendante et obligatoire dans les abattoirs, nous sommes très satisfaits par cette nouvelle. Mais bien que cela soit un énorme pas en avant, nous exhortons le public à se rappeler que même lorsque la loi est suivie à la lettre, l’abattage est un acte brutal et impitoyable qui ne peut jamais être effectué sans cruauté», a déclaré Isobel Hutchinson, responsable d’Animal Aid, citée par le Guardian.

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.