Ikea recule dans ses engagements pour le bien-être animal

Le géant suédois est dénoncé par Compassion in world farming.

mastrminda / Pixabay

Un pas en arrière. Compassion in world farming (CIWF) a dénoncé la semaine dernière Ikea, qui ne répondrait plus à ses engagements en termes de traçage de ses fournisseurs de poulets dans neuf pays européens, dont la France.

«Un acte fortement rétrograde»

«Le manque de progrès d’Ikea dans ses engagements sociaux et sa décision récente de se retirer complètement d’eux sont non seulement décevants, mais c’est un acte fortement rétrograde et complètement en désaccord avec le mouvement croissant pour la production humaine de poulet dans l’UE et aux Etats-Unis», a déclaré dans un communiqué Tracey Jones, l’une des responsables de CIWF.

Ikea Belgique, Allemagne, Portugal, République tchèque, Hongrie, Slovaquie, Danemark, Finlande et France ne répondent ainsi plus aux critères retenus par l’association de défense des animaux. Ikea Suisse et Italie sont encore dans les clous.

Engagement sur les œufs

Depuis 2008, Ikea collabore avec CIWF pour ne plus se fournir en œufs issus de poules élevées en cage. Le vendeur de meubles suédois s’était ensuite engagé avec les poulets servis dans ses cafétérias, afin qu’ils ne proviennent pas de fermes industrielles régulièrement dénoncées (manque d’espace, animaux suralimentés…).

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.

Back to Top