Gellinger / Pixabay

En Islande, on s’offre des livres pour Noël

La tradition veut que les Islandais s’offrent des livres à lire durant le réveillon.  

Jolabokaflod. Encore un sacré nom islandais, mais qui ne désigne pas un volcan. Non, cela veut dire littéralement «inondation de livres de Noël» et c’est une tradition qui se déroule tous les 24 décembre.

50% des Islandais lisent au moins huit livres par an

Le principe est le suivant: tout le monde s’offre un livre qui sera lu dans la foulée, le soir de Noël. C’est ainsi qu’en Islande, qui possède le plus grand nombre de livres publiés par habitant au monde, la majorité de ceux-ci sont vendus entre septembre et novembre, en vue d’honorer Jolabokaflod. Pas étonnant donc que la moitié des Islandais lisent au moins huit ouvrages par an!

«Il y a une sorte de mythe que les gens aiment raconter ici, qui dit que chaque Islandais rêve d’écrire un livre. Et environ 50% de ceux qui en rêvent le font: avant de mourir, ils essaient d’une manière ou d’une autre d’écrire un livre», expliquait en 2012 à NPR Kristjan Jonasson, président de l’Association des éditeurs islandais.

Une tradition datant de la Seconde Guerre Mondiale

La tradition de Jolabokaflod date de la Seconde Guerre Mondiale. A l’époque, en raison des difficultés d’importation et donc d’opportunités de cadeaux, les Islandais se sont rapatriés sur les livres, aidés par l’Association des éditeurs islandais qui envoient tous les ans gratuitement à tous les habitants de l’île son catalogue de nouveautés pour Noël.

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.