Au Canada, un éleveur de renards et visons condamné pour maltraitance animale

Il les élève pour leur fourrure.

Kaz / Pixabay

Un éleveur de Saint-Jude (Québec) a été condamné la semaine dernière à plus de 3 000 euros d’amende et 75 heures de travaux communautaires pour cruauté et négligence animale. Il élève des renards et des visons pour leur fourrure.

L’élevage de visons maintenu

Des renards ont été retrouvés agonisants sur place, devant être euthanasiés pour mettre fin à leurs souffrances. Cependant l’élevage ne va pas être fermé pour autant. Si l’éleveur ne pourra plus détenir de renards durant 15 ans, il conserve le droit de posséder des visons – il en avait près de 10 000 en 2014.

«S’il poursuit ses activités d’élevage de visons, elles ne seront permises que sous supervision d’un vétérinaire. (…) À notre connaissance, c’est la première fois au Canada qu’un éleveur d’animaux à fourrure se voit condamner pour cruauté animale», a indiqué au Journal de Montréal Sophie Gaillard, avocate de la SPCA de Montréal, à l’origine de la plainte.

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.

Back to Top