La «secret sauce» d’Impossible Foods remise en question

Elle est faite à partir de leghémoglobine de soja, mais les autorités sanitaires américaines ne garantissent pas qu’elle soit propre à la consommation.

Coup d’arrêt pour Impossible Foods? La start-up, dont l’Impossible Burger, un substitut de viande extrêmement fidèle et d’origine végétale, est prisé par de grands restaurants américains, a vu sa «secret sauce», réalisée à partir de leghémoglobine de soja, recalée par la Food and drug administration (FDA) américaine.

Testée sur des rats

«La FDA estime que les arguments présentés, individuellement et collectivement, ne confirment pas que la leghémoglobine de soja soit propre à la consommation», indique-t-elle dans une note relayée par le New York Times.

En effet, cette hémoprotéine que l’on retrouve dans les racines du soja et fabriquée dans les laboratoires d’Impossible Foods n’a jamais été consommée auparavant par les humains – elle a été testée par la start-up sur des rats – et l’on ne sait pas notamment si elle est un allergène.

Un avis seulement consultatif

Pourtant, la secret sauce de la start-up est censée donner à son produit phare encore plus d’authenticité et de ressemblance avec la viande. Si l’avis de la FDA n’est que consultatif, il est important pour obtenir une garantie officielle qu’un produit est propre à la consommation.

Impossible Foods a malgré tout assuré au New York Times que son Impossible Burger – qui utilise déjà la secret sauce – était «tout à fait propre à la consommation» et qu’elle allait apporter des données supplémentaires à la FDA pour obtenir son approbation. Créée en 2011, la start-up a déjà levé plus de 210 millions d’euros auprès de plusieurs milliardaires dont Bill Gates.

Corentin Chauvel
Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.