Des millions d’œufs retirés des rayons de plusieurs pays européens

Ils pourraient contenir des traces d’insecticide.

Plusieurs supermarchés des Pays-Bas, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse et de Suède ont commencé à retirer jeudi des millions de lots d’œufs néerlandais qui pourraient contenir des traces de fipronil, un insecticide.

Utilisé pour éliminer le pou rouge

Si ce dernier, utilisé pour éliminer le pou rouge, est pourtant interdit pour le traitement d’animaux destinés à être consommés, il était néanmoins présent dans le produit dont a fait usage une société spécialisée au sein d’élevages néerlandais.

Le fipronil est cependant peu nocif s’il est présent seulement en petite dose et «modérément toxique» à plus grande échelle, selon l’Organisation mondiale de la santé. «Les élevages ont été identifiés et les oeufs infectés sont retirés du marché», a déclaré une porte-parole de la Commission européenne, citée par Le Point, affirmant que la situation était «sous contrôle». Toutefois, le risque reste bien présent car ces œufs ont également pu être utilisés dans des produits transformés.

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.