Le gouvernement britannique dévoile une nouvelle loi protégeant les animaux

Ils sont de nouveau considérés comme des êtres doués de sensibilité.

ilyessuti / Pixabay

Après la controverse du mois dernier sur les manœuvres de préparation au Brexit rejetant la loi européenne sur la protection des animaux, le gouvernement britannique a dévoilé mardi un nouveau projet de loi leur redonnant tous leurs droits.

Un Brexit pour les citoyens et les animaux

«Nous sommes une nation d’amoureux des animaux donc nous ferons en sorte que le Brexit ne fonctionne pas seulement pour les citoyens, mais aussi pour les animaux que nous aimons et chérissons», a déclaré le ministre de l’Environnement, Michael Gove, cité par la BBC. «Les animaux sont des êtres sensibles qui ressentent la douleur et la souffrance, nous écrivons donc ce principe dans la loi et veillons à protéger leur bien-être», a-t-il souligné.

Le texte va même plus loin que le précédent puisqu’il augmente notamment la peine maximale pour cruauté envers les animaux à cinq ans de prison. Les associations britanniques de protection des animaux ont salué le geste de rattrapage du gouvernement.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.