Islande: une défenseure de l’environnement nommée Première ministre

Katrin Jakobsdottir, 41 ans, mène le Mouvement des Verts et de gauche.

Wikipedia

Le paysage politique islandais va-t-il pouvoir respirer? Bousculé par des scandales et deux élections législatives anticipées en un an, il a vu, au terme des dernières de fin octobre un nouveau gouvernement de coalition se former ces jours-ci. Il est mené par Katrin Jakobsdottir, leader du Mouvements des Verts et de gauche.

Education et environnement à cœur

La nouvelle Première ministre islandaise, 41 ans, est une ancienne ministre de l’Education et surtout une ardente défenseure de l’environnement, qui veut mener son pays vers la neutralité carbone d’ici à 2040. Elle a notamment choisi comme ministre de l’Environnement le responsable de la plus importante ONG environnementale d’Islande.

Mais, comme il s’agit d’un gouvernement de coalition, Katrin Jakobsdottir devra aussi composer avec des alliés du Parti de l’indépendance (droite) du Premier ministre sortant et du Parti progressiste.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.