Des parlementaires écossais unis pour soutenir le véganisme

Ils ont déposé une motion soutenant la campagne de la Vegan Society invitant le public à devenir vegan pendant une semaine.

James Stringer / Flickr

Le défi vegan de sept jours lancé par The Vegan Society, «Plate up for the Planet», va-t-il devenir officiel en Ecosse? Plusieurs parlementaires de différents partis ont soutenu la motion déposée la semaine dernière par Mark Ruskell, du Parti vert local, invitant le gouvernement écossais à soutenir cette initiative.

«Le gouvernement a un rôle essentiel à jouer»

«Plate up for the Planet est une excellente initiative pour faire réfléchir à la façon dont notre régime alimentaire contribue au changement climatique et je suis impatient d’y participer moi-même. Nous prenons des décisions importantes trois fois par jour sur les aliments qui vont dans notre assiette et les consommateurs peuvent avoir un impact important en réduisant même une petite quantité de produits d’origine animale», a déclaré Mark Ruskell, cité dans un communiqué de The Vegan Society. «Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que le public lutte seul contre le changement climatique, le gouvernement a un rôle essentiel à jouer pour aider les gens à faire de meilleurs choix et à décarboniser notre système agricole», a-t-il ajouté.

La motion déposée au Parlement écossais invite en outre le gouvernement local à reconnaître «que les émissions de gaz à effet de serre provenant de l’agriculture animale contribuent de manière majeure au changement climatique» et qu’il «prenne en compte l’empreinte carbone de l’alimentation fournie dans le secteur public».

Plus de 10.000 participants au défi vegan

A l’heure actuelle, plus de 10.000 personnes ont participé au défi «Plate up for the Planet» de la Vegan Society, qui se réjouit vivement de ce soutien politique écossais. «Alors que nous voyons de plus en plus de gens devenir vegans grâce à leur propre éducation, il est crucial que les hommes politiques élaborent une action qui mènera à un avenir plus vert et avec plus de compassion, donc d’énormes félicitations à ces parlementaires pour avoir ouvert la voie», a-t-elle indiqué.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.