Dzed / Pixabay

Une tonne de poissons morts après le rejet de matière organique d’une usine Lactalis

La contamination a atteint la Seiche, une rivière d’Ille-et-Vilaine.

Catastrophe écologique en Bretagne où le rejet le 18 août dernier de matière organique de l’usine Lactalis de Retiers (Ille-et-Vilaine) dans la Seiche a provoqué la mort des poissons de la rivière.

«Plusieurs centaines de poissons morts»

«Entre dimanche et lundi on dénombre plusieurs centaines de poissons morts. Désormais la pollution part d’Essé et atteint Janzé, soit 8 kilomètres », a déploré auprès de Ouest-France Jérémy Grandière, président de la fédération de pêche locale. « Il n’y a plus rien à sauver. J’ai déposé plainte à la gendarmerie de Janzé. Nous réfléchissons à une action au civil voire au pénal contre Lactalis», a-t-il ajouté.

Si le groupe laitier et fromager a réduit sa production en conséquence après l’événement, il aurait «tardé à réagir et à prévenir les services de l’État», selon la préfecture d’Ille-et-Vilaine.

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.