Un pack de bières biodégradable pour nourrir les tortues marines plutôt que les tuer

Il nourrira les tortues marines au lieu de les tuer.

Saltwater Brewery/Facebook

Cela faisait près de deux ans que la brasserie Saltwater Brewery, basée à Delray Beach (Floride), et la start-up E6PR travaillaient sur leur prototype de pack de bière biodégradable. Elles ont finalement pu lancer officiellement leur «Eco Six Pack Rings» à la fin du mois de janvier dernier.

Contrairement à la France, où l’on trouve la plupart du temps les bières dans des packs en carton, aux Etats-Unis, les anneaux de plastique portant six canettes sont très répandus. «Plus de 50% de la bière consommée aux Etats-Unis est vendue en canettes, une tendance qui devrait se développer dans un avenir proche. La majorité des systèmes pour tenir ces canettes sont en plastique», a indiqué à CBS Marco Vega, le cofondateur de l’agence de publicité new-yorkaise We Believers, participante du projet.

De nouveaux anneaux composés de résidus de bière

Ces anneaux de plastique portent un préjudice écologique sérieux, terminant souvent dans les océans, ingurgités par la faune marine ou alors constituant un véritable piège. C’est ainsi que la brasserie floridienne et la start-up américano-mexicaine cherchaient ensemble une solution pour remédier à ce fléau à l’aide d’un emballage biodégradable. Celui-ci, enfin validé et mis en vente pour équiper les bières de Saltwater Brewery, est composé de résidus de la fabrication de boisson (orge, blé…) ainsi que d’autres matériaux.

Présent seulement dans le sud de la Floride, l’emballage écologique espère attirer l’œil d’autres brasseries et distributeurs afin d’être utilisé dans tout le pays. Les océans jouxtant les Etats-Unis sont parmi les plus pollués au monde, en particulier le Golfe du Mexique, qui recense le plus haut taux de micro-plastiques au monde.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.