Nicolas Hulot veut mettre fin à la production d’hydrocarbures en France

Le ministre de la Transition écologique a présenté un projet de loi en ce sens ce mercredi.

La France n’a pas de pétrole, mais elle a des idées. Le slogan de 1973 deviendra définitif dès 2040 si le projet de loi mettant fin à la production française d’hydrocarbures présenté ce mercredi par Nicolas Hulot est adopté.

Un impact minime, mais symbolique

Le texte du ministre de la Transition écologique interdira ainsi toute future exploration et exploitation de pétrole et de gaz sur le territoire français – outre-mer compris, ce qui constituerait une première mondiale.

Mais, comme le rappelle 20 Minutes, cette initiative ne devrait pas avoir un impact très important car la France n’est de toute manière qu’un minuscule producteur d’énergies fossiles: 63 concessions pour 815.000 tonnes de pétrole et 400 millions de m³ de gaz en 2016, soit 1% de sa consommation annuelle. Les 99% restants sont importés.

Des industriels mécontents

«C’est un projet symbolique, politique, et qui ne présente que des inconvénients pour le pays. Il n’aura aucun impact sur la consommation de pétrole et conduira à augmenter les émissions de gaz à effet de serre puisque ce qu’on ne produit pas en France, il faudra l’importer» a dénoncé Francis Duseux, président de l’Union française des industries pétrolières (UFIP).

Malgré une loi toute symbolique, elle satisfait largement les associations de défense de l’environnement.

Greenpeace demande plus

Pour Greenpeace France, «ce projet de loi a le mérite d’afficher un bon objectif», mais le gouvernement doit aller plus loin. «Le gouvernement ne doit pas se contenter d’agir sur la production d’hydrocarbures, il doit aussi intervenir sur le volet consommation. Et il doit absolument accompagner ce projet de loi d’une véritable politique de transition énergétique, en renforçant le développement des énergies renouvelables», a déclaré Sarah Fayolle, chargée de campagne climat et énergie, dans un communiqué.

Corentin Chauvel
Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour l'édition Brésil du Petitjournal.com, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.