L’interdiction de trois néonicotinoïdes confirmée par la justice européenne

Des restrictions d’usage avaient été imposées en 2013, mais leurs fabricants contestaient cette décision.

katja / Pixabay

Victoire pour les abeilles. Les restrictions d’usage concernant trois néonicotinoïdes, contestées par leur fabricant, les marques Bayer et Syngenta, ont été confirmées jeudi par la justice européenne.

Des restrictions d’usage élargies

Mieux, l’Union européenne (UE) avait d’ores et déjà pris les devants le mois dernier en élargissant à toutes les cultures extérieures l’interdiction de ces produits nocifs pour les abeilles (clothianidine, thiaméthoxame et imidaclopride) alors que les restrictions originelles concernaient uniquement les cultures sous serre.

La décision du tribunal de l’UE s’appuie sur une nouvelle évaluation des néonicotinoïdes par l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), qui a renouvelé son constat d’il y a cinq ans. «Les risques constatés par l’Efsa justifiaient la conclusion selon laquelle les trois substances en question ne satisfaisaient plus aux critères d’approbation. Le principe de précaution permettait également d’agir dans ce cas précis», a indiqué la cour dans un communiqué cité par Le Temps.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.