Au Chili, des chiens replantent les forêts dévastées par le feu

Au cours de leurs promenades, ils transportent des graines qu’ils sèment partout où ils passent.

Das, Olivia et Summer ont de lourdes responsabilités sur leurs épaules, mais elles n’en ont pas conscience.

Ces trois chiennes appartenant à l’association Pewos sont en charge de replanter près de Talca (centre) arbres, plantes et fleurs parties en fumée lors du pire désastre forestier qu’a connu le Chili en janvier dernier, avec 467.000 hectares brûlés et 11 morts.

Le chien beaucoup plus efficace que l’homme

Si Pewos a fait appel à des chiens pour effectuer cette vaste tâche, c’est justement pour leur efficacité, bien meilleure que celle des hommes. «Ils peuvent parcourir jusqu’à 30 kilomètres en une journée et y répartir jusqu’à 10 kilos de graine. Par comparaison, un humain ne pourrait semer que sur 3 kilomètres en un jour», explique Géo.

Et les trois Border Collie ne s’en rendent même pas compte puisqu’il s’agit pour eux que d’une simple promenade durant laquelle ils sèment leurs différents types de graines grâce à des sachets troués qu’ils portent sur leur dos. Et l’astuce paye, selon l’association écologiste: «Nous traversons des prairies qui sont déjà totalement vertes et c’est le travail de Summer, Olivia et Das».

Retour à la normale d’ici cinq ans

Pewos espère un retour des premiers animaux tels que les renards, les insectes, les colibris, les lézards, les lièvres voire même les singes dès le prochain été chilien, à partir de décembre, et un retour à la biodiversité d’avant incendie dans la région d’ici cinq ans.

>> Voir le reportage vidéo de l’AFP sur le sujet

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.