Un premier club d’amateurs de vin vegan créé aux Etats-Unis

Vegan Wines est basé en Californie.

WolfBlur / Pixabay

Vegan de longue date et amatrice de vin, Frances Gonzalez a récemment créé Vegan Wines, un club destiné aux amateurs de vin vegans comme elle, le premier du genre aux Etats-Unis.

C’est en faisant une tournée de dégustation en France que l’Américaine d’origine portoricaine a découvert qu’en réalité, la très grande majorité des vins n’étaient pas vegans. En effet, leur méthode de production utilise des colles d’origine animale (blanc d’œuf, caséine de lait, gélatine de bœuf ou de porc…) lors du collage, cette technique de filtration qui consiste à clarifier le liquide afin de le débarrasser de ses impuretés en suspension. A son retour aux Etats-Unis, elle s’est rendue compte que le personnel des restaurants était souvent bien incapable de lui dire si le vin proposé était vegan.

«Il s’agit de savoir exactement ce que vous buvez»

Elle s’est alors immédiatement mis en quête de vins vegans dont les producteurs, de plus en plus nombreux, utilisent des colles d’origine végétale (algues…) et décidé à informer, par l’intermédiaire de son club, les personnes intéressées. «Vegan Wines ne se limite pas au vin en lui-même. Il s’agit de savoir exactement ce que vous buvez. Pendant mes dégustations, je parle avec le propriétaire, le responsable de la dégustation ou le vigneron. Je vais directement à la source pour vérifier que le vin est vegan, du sol aux processus de collage et de filtration. Je veux que nos clients se sentent en confiance en sachant ce qu’il y a dans leur vin», explique-t-elle sur son site.

Frances Gonzalez sélectionne ainsi elle-même les trois bouteilles de vin du monde entier qu’elle envoie tous les deux mois à ses membres, accompagnées de recettes vegans se conjuguant avec eux élaborées par la chef Sunny Gandara.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.