Stomy Bugsy pas amer d’être devenu vegan

Il s’affiche dans une nouvelle campagne de Peta dévoilée ce mardi.

Peta/Facebook

Les plus nostalgiques des années 1990 devraient apprécier l’égérie de Peta pour sa nouvelle campagne dévoilée ce mardi. C’est Stomy Bugsy, ancien du Ministère A.M.E.R. et actuel de Secteur A, qui affiche ses muscles avec le slogan «Ce que je ne tue pas me rend plus fort».

Peta/Facebook

«Nous sommes tous vegans à la base»

Dans un entretien donné pour l’association de défense des animaux, le rappeur raconte sa vie de vegan depuis deux ans, l’une des deux choses dont il est le plus fier avec celle d’être un bon père pour ses enfants.

Stomy Bugsy explique avoir franchi le pas en se forçant à regarder pendant une semaine des vidéos d’abattoirs de différents animaux. «Maintenant quand on me montre de la viande, je repense à toutes ces images», indique-t-il. Pour lui, «nous sommes tous vegans à la base», mais le «système» nous a menti et donné des mauvaises habitudes, «sans regarder les animaux comme des êtres vivants».

«Mon frigo ressemble plus à un jardin qu’à une morgue»

«Je suis tellement heureux, tellement fier de moi, de savoir que je ne participe plus à cette tuerie, à ce massacre, de ne plus me nourrir de la mort, d’ouvrir mon frigo et que mon frigo ressemble plus à un jardin qu’à une morgue», déclare encore le rappeur, qui estime qu’être vegan améliore aussi les performances… au lit!

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.