Près de la moitié des Belges ont réduit leur consommation de viande en 2017

7% se disent végétariens, selon un sondage.

designermikele / Pixabay

Une Belgique toujours plus végétale. 44% des Belges ont réduit leur consommation de viande l’an dernier, même s’il reste 84% d’omnivores, selon un sondage iVox pour l’Asbl Eva, relayé par le site Gondola.

La Wallonie dépasse la Flandre en nombre de végétariens

Une diminution qui intéresse aussi 40% des interrogés, principalement pour des raisons de santé. A l’heure actuelle, 7% des Belges se disent végétariens et 9% flexitariens, avec une augmentation dans la région Wallonie, qui a même dépassé la Flandre en un an avec 1% de vegan, 9% de végétariens et 9% de flexitariens contre 1% de vegans, 3% de végétariens et 8% de flexitariens chez les Flamands.

C’est dans les grandes villes belges que la tendance au végétarisme est la plus forte, selon l’étude. Bruxelles compte ainsi 4% de vegans et 7% de végétariens, Anvers 7% de végétariens et 19% de flexitariens et Gand 1% de vegans, 6% de végétariens et 15% de flexitariens. C’est à Anvers qu’il y a le moins d’omnivores (71%), contre 74% à Bruxelles et 77% à Gand.

Plus de végétariens chez les jeunes

En termes de classe d’âge, «7% des jeunes de moins de 34 ans se disent végétariens, contre 3,5% pour la catégorie des 35-54 ans et 2% parmi les plus de 55 ans», indique Gondola. Le bien-être animal est la première raison qui a poussé les vegans et végétariens belges à adopter ce régime alimentaire, suivi par l’environnement et la santé.

Si une large majorité des Belges reste omnivore, 74% sont favorables à ce qu’il y ait une option végétarienne dans les tous les restaurants et 48% une option vegan.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.