Michael Kors et Jimmy Choo arrêtent la fourrure

Après un entretien avec PETA.

StockSnap / Pixabay

Le mouvement anti-fourrure se poursuit au sein de l’univers de la mode. Après Gucci en octobre, c’est au tour de Michael Kors et Jimmy Choo, que le premier vient d’acquérir, d’annoncer la semaine dernière l’arrêt de l’utilisation de fourrure animale pour leurs collections.

Plusieurs années de protestation

PETA a rapporté avoir obtenu cette concession après un entretien avec le PDG de Michael Kors, qui a été la cible de nombreuses campagnes de protestation ces dernières années. En juin dernier par exemple, une conférence du créateur américain à New York avait été interrompue par des militants anti-fourrure.

Au beau milieu de son intervention, plusieurs défenseurs des animaux ont surgi de la salle, l’accusant d’être «responsable de la mort d’innombrables animaux innocents, tués pour leur fourrure et leur peau au nom de la mode».

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.