Heather Mills, une success-story végane

La Britannique est à la tête de VBites, qui propose des substituts vegans à la viande et aux produits laitiers.

Christian Leitner/Flickr

Parfois connue uniquement pour son divorce retentissant avec Paul McCartney, l’ex-mannequin britannique et militante de la cause animale Heather Mills a réussi à s’affranchir de ce mariage raté pour reprendre sa vie en main et reprendre une société de produits vegans en plein essor en Grande-Bretagne: VBites.

VBites fabrique des substituts vegans à la viande et aux produits laitiers depuis 1993. C’est cette même année qu’Heather Mills, alors âgée de 25 ans, est renversée à Londres par une moto de la police. Elle y laissera une partie de sa jambe gauche. C’est durant sa rééducation qu’elle devient vegan, en suivant un régime spécial alors que son état de santé ne s’améliorait pas. «Je ne suis pas devenu végane parce que je m’intéressais aux animaux ou à l’écologie. Je n’en avais aucune idée», a-t-elle confessé au Mirror cette semaine.

Un restaurant vegan puis VBites

Cet accident va changer sa vie et elle devient alors ambassadrice de la lutte contre les mines antipersonnel, mais aussi de la cause animale. C’est ainsi qu’elle fera la rencontre en 2000 de Paul McCartney, autre militant actif. Jusqu’à leur divorce, prononcé en 2008, Heather Mills se consacrera largement à la défense des animaux avant d’ajouter le flambeau du véganisme ensuite, en 2009, en ouvrant un restaurant vegan dans le Sussex, VBites – racheté en 2013 par Fatboy Slim.

Elle utilise ce nom pour renommer Redwood Foods, désormais connu donc comme VBites, qu’elle rachète la même année. A l’époque, la société propose une cinquantaine de produits vegans. Aujourd’hui, elle a ouvert deux usines de plus et doublé cette offre, vendue dans 25 pays, principalement en Grande-Bretagne où le nombre de vegans a bondi de 700% en deux ans, avec 3,5 millions de personnes suivant ce régime alimentaire.

«Tout le monde en rigolait il y a 25 ans, disant que nous étions fous»

Vingt-cinq ans après être devenue végane, Heather Mills estime que ce régime lui a non seulement sauvé le reste de sa jambe, mais elle est fière qu’il soit devenu de plus en plus reconnu pour ses bienfaits pour la santé. «Tout le monde en rigolait il y a 25 ans, disant que nous étions fous. C’est génial que tout le monde ait fini par suivre le mouvement vegan», affirme-t-elle.

Afin de convaincre le public de devenir vegan, l’ancien mannequin suggère d’y aller par étapes: «La meilleure manière est de remplacer les aliments petit à petit. Au lieu de faire un poulet korma à base de lait et de viande, il suffit de remplacer par un substitut de poulet vegan et une sauce au lait de coco par exemple (voir la recette d’Heather Mills ci-dessous, ndr)». Elle recommande notamment cette technique pour les enfants, sans leur dire que les aliments ont été remplacés par des substituts vegans.

Poulet korma (sans poulet)

Evilshenanigans/Flickr

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 1 oignon hâché
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 1 morceau de racine de gingembre frais, râpé
  • 8-10 gousses de cardamome écrasées
  • 1 demi-cuillère à soupe de safran
  • 1 cuillère à soupe de cumin en poudre
  • 1 cuillère à soupe de coriandre en poudre
  • 1/4 de verre de crème de noix de coco
  • 2 verres d’eau
  • 340 g d’amandes en poudre
  • Une demie-1 brique de boisson à base de noix de coco
  • 2 sachets de morceaux de substituts de poulet
  • 1-2 cuillères à soupe de jus de citron pressé
  • sel et poivre
  1. Chauffer l’huile dans une grande casserole. Ajouter l’oignon, couvrir et faire revenir à feu doux jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajouter l’ail.
  2. Ajouter le gingembre et la cardamome dans la casserole avec le curcuma, le cumin et la coriandre moulus.
  3. Remuer et laisser cuire doucement pendant 1 minute – faire attention à ne pas brûler les épices.
  4. Ajouter la crème de noix de coco avec l’eau et porter à ébullition. Remuez, puis laissez fondre complètement.
  5. Ajouter les amandes moulues dans la casserole et laisser cuire une minute ou deux.
  6. Ajouter la boisson à base de noix de coco, peut-être plus si nécessaire pour lui donner une bonne consistance.
  7. Laisser tel quel ou réduire en purée le mélange dans un mixeur. Ajouter les morceaux de substituts de poulet dans la sauce et chauffer.
  8. Ajouter le jus de citron et le sel et le poivre pour goûter. Servir sur un lit de riz.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.