Mark Hoppus, de Blink 182, participe à un album spécial en hommage aux chiens

Les bénéfices recueillis par les ventes iront aux chiens victimes de l’ouragan Harvey, au Texas.

Chris Alcoran / Flickr

Dog Songs, c’est le nom de l’album hommage à des chiens, célèbres ou non, sorti cette semaine aux Etats-Unis et en ligne, et dont les bénéfices iront à la Société américaine de prévention de la maltraitance des animaux (ASPCA), particulièrement à destination des chiens victimes de l’ouragan Harvey, au Texas. Parmi les 14 artistes ayant contribué: Mark Hoppus, du groupe Blink 182.

Un grand amoureux des chiens

Le bassiste a composé la chanson «Not every dog goes to heaven» et l’a enregistrée en compagnie du batteur du groupe, Travis Barker:

Mark Hoppus a confié à cette occasion à Forbes son amour des chiens. Il héberge actuellement un beagle, offert par l’association Karma Rescue alors qu’il allait être euthanasié après avoir été maltraité.

Selon lui, Blink 182 est de plus en plus impliqué dans la défense des animaux: «Je pense certainement que nous nous impliquons de plus en plus. Travis (Barker) est un vegan convaincu et il prête son image et son soutien aux organisations vegans et aux programmes sur les droits des animaux qu’il soutient.

Et Matt (Skiba) fait sa part ou travaille avec des défenseurs des animaux. Le droit des animaux est quelque chose auquel je crois beaucoup».

«Les animaux sont géniaux»

Pour Mark Hoppus, «les animaux sont géniaux, des créatures étonnantes de la planète et souvent, nous ne les traitons pas comme des êtres sensibles, mais comme un produit, qu’il s’agisse de nourriture, de produits laitiers, de cuir ou des éléphants au cirque, et ça m’énerve».

Le musicien est végétarien depuis six ans et commence à se rapprocher du véganisme. «J’essaie de faire plus de choix qui influent positivement sur les animaux et réduisent les maux de la planète et, espérons-le, petit à petit, font du monde un meilleur endroit», a-t-il indiqué.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.