Julien Doré reprend «La Corrida» dans les arènes de Nîmes

L’artiste a chanté l’hymne anti-corrida de Francis Cabrel dans les arènes.

Fervent défenseur des animaux, Julien Doré était de retour dans sa région, le Gard, pour livrer un concert aux Arènes de Nîmes. Un lieu où se déroulent chaque année de nombreuses corridas.

L’artiste a surpris en terminant son concert par une interprétation de «La Corrida», la chanson engagée de Francis Cabrel.

Une prise de position qui a suscité des applaudissements mais aussi des huées de la part d’une partie du public.

Un lieu d’histoire

«Le lieu a une histoire et elle est multiple. Depuis des siècles, des multiples choses se passent et se sont passées dans ces arènes. Ma présence le soir de mon anniversaire, c’est un moment de partage avec le public qui est venu voir mon concert» avait-il précisé au journal Midi Libre.

Un artiste engagé

Julien Doré a plusieurs fois expliqué dans les médias qu’il était devenu végétarien. Un choix qu’il avait précisé au festival «Papillons de Nuit».

En mars 2014, il déclarait au Figaro que son livre préféré était «Faut-il manger les animaux?», de Jonathan Safran Foer. Un ouvrage qui questionne sur l’incidence de la consommation de viande sur la planète et dénonce l’élevage intensif.

Written by Cédric Garrofé

Cédric Garrofé

Journaliste professionnel depuis 7 ans et fondateur de Vegemag.