Sea Shepherd dévoile des images de la chasse illégale à la baleine d’un navire japonais

Le gouvernement australien les cachait au public depuis dix ans.

Il y a presque dix ans, en 2008, un navire de la douane australienne surprenait dans ses eaux de l’Antarctique un baleinier japonais qui y chassait illégalement. Durant toutes ces années, le gouvernement australien les a néanmoins cachées au public. Sea Shepherd les a finalement obtenues et dévoilées.

Des images choquantes

On y voit plusieurs baleines harponnées par le navire japonais, qui affiche la mention «Recherche», avant qu’elles ne soient transférées sur un autre bateau pour être emmenées directement au Japon où elles seront consommées.

>> Voir la vidéo obtenue par Sea Shepherd ci-dessous:

A l’aide de ces images, occultées, selon Sea Shepherd, pour ne pas perturber les relations diplomatiques et commerciales de l’Australie et du Japon, l’association demande au gouvernement australien «de faire tout son possible pour mettre fin à la chasse à la baleine, en envoyant non seulement un navire en Antarctique, mais aussi le Japon au Tribunal international du droit de la mer».

Un but «scientifique» pour le Japon

Malgré l’interdiction, depuis 1986, de tuer des baleines, le Japon met en avant ses activités de pêche dans un but scientifique pour éviter d’être sanctionné. En mars dernier, des baleiniers sont revenus dans le pays avec 333 cétacés tués dans l’Antarctique à leur bord.

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.