Peta

PETA dénonce la maltraitance des oies qui fourniraient les duvets de Canada Goose

L’association a tourné une vidéo choquante dans une ferme américaine.

Coup de projecteur négatif sur Canada Goose? Alors que la marque de vêtements vante le soin qu’elle apporte aux oies fournissant les duvets de ses doudounes, PETA a dévoilé une toute autre réalité dans une vidéo.

Des conditions d’abattage extrêmes

Selon l’association, elle a été tournée chez l’un des fournisseurs américains de Canada Goose, les images montrent des animaux terrifiés, maltraités avant d’être embarqués pour l’abattoir, entassés dans des cages étroites. Là, les oies peuvent patienter plus de 24 heures sans eau ni nourriture en attendant leur tour.

>> Voir la vidéo tournée par Peta ci-dessous:

«Chaque fois qu’une personne achète une veste Canada Goose ou tout autre produit garni de duvet, elle cautionne les atrocités que vous voyez dans cette vidéo voire pire», prévient Peta dans un communiqué. L’association, qui propose d’envoyer un courriel de protestation à Canada Goose, annoncé également avoir porté plainte auprès des autorités commerciales américaines et canadiennes.

La marque de vêtements, qui a contacté Vegemag, a néanmoins réfuté les accusations de Peta. «Les animaux et leurs traitements, montrés dans cette vidéo ne font pas partie de la chaîne d’approvisionnement de Canada Goose, comme l’a confirmé notre fournisseur exclusif, Feather Industries. Nous réalisons régulièrement des audits de toute notre chaîne d’approvisionnement afin de nous assurer que les normes internationales, ainsi que les nôtres, soient respectées en tout temps», indique le groupe. «Nous tenons tous les fournisseurs pour responsables et avons des protocoles fermes qui ont été mis en place lorsqu’un fournisseur, issu de n’importe quelle partie de notre chaîne d’approvisionnement, se trouve en violation de nos exigences les plus strictes. Une fois de plus, il s’agit de militants donnant une représentation erronée de la vérité pour servir leurs propres intérêts», ajoute la griffe.

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.