Des militants de la cause animale manifestent au Salon de l’agriculture

Des militants se sont réunis ce samedi à Paris pour dénoncer l’exploitation des animaux par les agriculteurs.

Une centaine d’antispécistes se sont réunis ce samedi à Paris devant l’entrée du Palais de Versailles à l’occasion de de la 55e édition du Salon de l’agriculture.

Un événement organisé par plusieurs plusieurs associations de protection animale, notamment Vegan Impact, 269 Life France ou encore Vasara, et qui est considérée par les militants comme une «supercherie».

>> Voir notre reportage vidéo ci-dessous:

«Le Salon de l’agritorture»

«Nous avons renommé le « Salon de l’agriculture » le « Salon de l’agritorture ». On veut dénoncer le spécisme et la cruauté sur les animaux. Les enjeux sont aussi énormes pour la planète et pour notre santé. Il est temps d’agir» a réagi Mathias Hergué, de l’association Vegan Impact.

«Je trouve paradoxal que les familles viennent caresser les animaux, pour après les retrouver dans leurs assiettes. Ce qui est sûr, c’est que la publicité est très efficace. Moi-même, avant d’être vegan, je ne faisais pas du tout le lien entre la viande et les animaux» ajoute-t-il.

Des militants venus de loin

Léa est venue de Strasbourg, seule. C’est d’ailleurs la première fois qu’elle participe à une manifestation de ce type pour les animaux. «Je voulais voir comment ce type d’action est mise en place. J’ai trouvé que c’était une bonne occasion de tenter le coup avec le salon de l’agriculture».

Un événement dont elle a entendu parler par Facebook. «Je suis totalement isolée au niveau de mon engagement social et politique. Je ne sais pas encore si les militants présents ici pensent totalement comme moi, mais je trouve que c’est encourageant de voir que le véganisme a plus de visibilité que l’on puisse lui donner».

La jeune femme évoque le déclic qui l’a poussé à cesser de consommer des animaux. «Ce sont surtout des vidéos d’abattoirs que j’ai vues sur Internet qui m’ont fait comprendre ce qu’on leur fait vivre».

D’autres militants étaient même venus de plus loin. Notamment Nicolas ou encore Julie, partis de Suisse ce samedi matin, et étaient déjà prêts à reprendre la route dès l’action terminée.

Des militants de 269 Liberation Animale dans le salon

En fin de matinée, des militants du groupe 269 Liberation Animale (une vingtaine selon le Huffington Post, 60 selon le collectif) s’étaient fait remarquer au sein même du salon, en criant «Justice pour les animaux» ou encore «Stop à l’élevage» devant un stand d’Interbev (Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes). S’en est suivi un échange très tendu avec des agriculteurs, comme le rapporte une vidéo diffusée par le Huffington Post.

Un salon populaire, un monde agricole en crise

Le Salon de l’agriculture qui se déroule chaque année à Paris est appelé la «plus grande ferme de France». En 2017, quelque 630.000 visiteurs étaient venus assister à cette grand-messe.

Cette fête ne saurait cependant cacher la crise que vit le monde agricole. En 1998, la France comptait plus d’un million d’exploitations agricoles. Fin 2017, on en dénombrait plus que 452.000.

Cédric Garrofé

Article écrit par Cédric Garrofé

Journaliste professionnel et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du journal Le Temps.