Kaz / Pixabay

Le Kazakhstan va réintroduire le tigre à l’état sauvage après 70 ans d’extinction

Une réserve naturelle reboisée va être créée.

70 ans après sa disparition du territoire kazakhe, le tigre va faire son grand retour dans le pays. Le projet, soutenu par le WWF, s’accompagne de la création d’une réserve naturelle entièrement reboisée dans l’ouest du Kazakhstan.

Un retour à partir de 2025

Ce n’est donc que vers 2025 que le tigre devrait concrètement arpenter la région d’Ili-Balkhash car, outre la reforestation, les autorités doivent également y réintroduire des proies pour qu’il puisse se nourrir tels que des ânes sauvages et des cerfs.

Le tigre, dont la population était d’environ 100.000 bêtes au début du 20e siècle dans le pays, avait disparu du Kazakhstan en raison de la perte de son territoire et du braconnage.

«Le Kazakhstan avance sur le chemin du développement vert. Nous sommes honorés d’être le premier pays d’Asie centrale à mettre en œuvre un projet aussi important et à grande échelle qui non seulement ramènera les tigres sauvages dans leur foyer ancestral, mais aussi protégera l’écosystème unique de la région d’Ili-Balkhash», a déclaré le ministre kazakh de l’Agriculture, cité par le Guardian.

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.