L’adoption de chats noirs boostée aux Etats-Unis grâce à «Black Panther»?

Les refuges d’une ville du Colorado auraient été vidés.

Goultard/Flickr

Et si Black Panther aidait indirectement à vaincre la malédiction qui entoure les chats noirs? D’après un post paru sur Tumblr et repéré par le site The Daily Dot, les refuges de la ville de Durango (Colorado) ne disposeraient plus de matous de cette couleur depuis la sortie du film aux Etats-Unis ce mois-ci.

T’Challa, nom le plus populaire pour les adoptés

«Mes refuges pour animaux locaux sont passés d’avoir environ 50-60 chats noirs au total à AUCUN, parce qu’ils ont tous été adoptés et nommés d’après les personnages (du film). « T’Challa » est le nom le plus populaire, mais il y a aussi un bon nombre d’ »Okoye » et « Shuri »», indique l’internaute dans son post. Celui-ci précise que les adoptants n’étaient pas venus spécifiquement accueillir un chat noir. Ils désiraient un félin de manière générale et priorisaient un de couleur noire «comme Black Panther» lors de leur visite.

The Daily Dot relève que trois à quatre millions de nouveaux chats sont accueillis dans les refuges américains chaque année et que la plupart d’entre eux sont noirs en raison de leur mauvaise réputation due aux superstitions et autres. Mais d’autres voix estiment que les chats noirs sont aussi majoritaires car leur couleur est dominante chez les félins.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.