Etats-Unis: une ville de plus adopte la vente d’animaux abandonnés uniquement dans les animaleries

Il s’agit de Naperville, près de Chicago (Illinois).

ilyessuti / Pixabay

Le mouvement pour des animaleries plus éthiques se poursuit aux Etats-Unis. Deux ans après sa voisine de Chicago, le conseil municipal de Naperville (Illinois) a voté mardi à son tour une loi municipale obligeant les animaleries à ne vendre que des animaux abandonnés.

Des mesures supplémentaires

Le texte comprend également l’obligation pour tout animal de compagnie de porter une puce et augmente les sanctions envers les personnes laissant leurs animaux dehors ou dans leur véhicule par temps de chaleur.

«Tous les clients ne souhaitent pas recueillir un chien avec une histoire inconnue. Je suis tout à fait d’accord avec le fait que tous les chiens méritent un foyer chaleureux, mais le fait d’éliminer le choix du consommateur et de forcer les animaleries à n’offrir que des chiens abandonnés ne suffira pas (à réduire la demande de chiens d’élevage, ndr)», a estimé le propriétaire d’une animalerie, cité par le Naperville Sun, craignant devoir fermer son établissement.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.