En Suisse, certains animaux doivent obligatoirement être adoptés en couple

Des cours sont aussi dispensés pour détenir certains animaux

Une législation pas si bête. Depuis 2008, la loi suisse sur les animaux de compagnie impose des règles peu communes, mais visant néanmoins à plus de bien-être pour ceux-ci.

L’une des mesures originales est d’imposer que certains animaux, vivant généralement en cage ou aquarium, comme les cochons d’Inde et autres rongeurs, lapins, tortues ou encore poissons rouges ne soient adoptés que par deux minimum pour éviter qu’ils ne soient seuls et souffrent de la solitude.

Des amendes sont prévues en cas de manquement, même si les autorités suisses ne vont pas non plus contrôler tous les foyers.

>> En 2008, France 2 avait proposé un reportage autour de cette loi

Des cours pour détenir des animaux

Jusqu’en 2016, une autre mesure sortait de l’ordinaire, celle concernant les chiens. Avant de pouvoir en adopter un, les propriétaires devaient suivre deux ou trois cours théoriques puis, après acquisition, un cours pratique dans le courant de la première année d’adoption. La réglementation a depuis été revue.

 Des formations sont néanmoins toujours indispensables pour détenir plus de trois porcs, cinq chevaux, dix moutons ou 150 poules pondeuses.

Comme l’explique la RTS, le but est «que les particuliers se rendent compte des besoins et des contraintes avant de se procurer un animal».

Corentin Chauvel
Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour l'édition Brésil du Petitjournal.com, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.