Compassion in World Farming dénonce la maltraitance des vaches pour faire le parmesan

L’association a diffusé la semaine dernière une vidéo réalisée dans des fermes italiennes.

Nouvelle illustration des conditions de vie déplorables des vaches laitières. Compassion in World Farming (CIWF) a révélé la semaine dernière les images tournées en caméra cachée l’été dernier dans neuf fermes de la région de la vallée du Pô, qui fournissent du lait pour le Parmesan et le Grana Padano.

Aucun accès au pâturage

«On y voit des animaux émaciés, amenés à la limite de leurs forces, parfois blessés, sans jamais avoir accès au pâturage. Dans certains élevages, il n’y a pas assez de place pour toutes les vaches et les plus faibles doivent s’allonger sur du béton dur recouvert d’excréments», décrit CIWF sur son site.

>> Voir la vidéo filmée par CIWF ci-dessous:

L’association rappelle que les ventes de parmesan et de Grana Padano, qui mobilisent 40% de la production de lait italienne, rapportent chaque année près de 5 milliards d’euros et que la France en est le premier importateur. CIWF invite ainsi le public à interpeller les deux consortiums qui produisent le Parmigiano Reggiano et le Grana Padano qui se targuent d’une qualité et tradition finalement très peu visibles.

Le bien-être animal, pas une priorité des éleveurs

Un porte-parole du consortium des producteurs de parmesan, cité par Le Figaro, a confirmé que le bien-être animal n’était pas un critère qui leur était imposé car «ce n’est pas quelque chose qui a un impact, autre que marginal, sur la qualité du produit». Toutefois, une nouvelle réglementation en ce sens serait à l’étude.

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.

Back to Top