Au Zimbabwe, de jeunes éléphants capturés pour être vendus à des zoos chinois

L’opération est autorisée et même organisée par les autorités du pays.

Une vidéo qui interroge. Révélée ce mardi par le Guardian et tournée en août au Hwange national park, au Zimbabwe, elle montre des fonctionnaires des parcs nationaux du pays participer à la capture de jeunes éléphants dans le but de les vendre à des zoos chinois.

>> Voir la vidéo obtenue par le Guardian ci-dessous:

Un type d’opération totalement légal dans le pays africain bien que tenu secret, selon le quotidien britannique. Un hélicoptère repère les cibles qui sont traquées et endormies avec des sédatifs, avant d’être embarquées dans des camions.

Au total, 14 éléphants, âgés entre 2 et 4 ans, ont été capturés durant l’opération, dont l’objectif initial était plutôt de 30 à 40 pachydermes. L’acheteur, un Chinois, se serait déjà procuré des hyènes de la même manière l’an dernier. Celles-ci, comme les éléphants, ont été maltraitées et déplacées dans des conditions déplorables.

Corentin Chauvel
Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.