Au Pays-Bas, une vache fuit un abattoir et devient une star nationale

Hermien est une vache limousine.

Michel Alessandrini/Flickr

Même pas besoin de l’aide de défenseurs des animaux. Deux vaches limousines de l’est des Pays-Bas se sont enfuies il y a quelques semaines alors qu’elles allaient être embarquées dans un camion pour l’abattoir, entraînant une vague de solidarité.

«Elle a dû avoir un moment de stress et de panique»

Si sa congénère a fini par être rattrapée, Hermien, elle, a réussi à échapper à toutes les tentatives de capture et continue sa vie en liberté dans un bois, se nourrissant clandestinement dans des étables voisines. «Elle a dû avoir un moment de stress et de panique en voyant le camion vers l’abattoir. Depuis, nous ne parvenons pas à l’attraper», a raconté Edo Hamersma, un vétérinaire, cité par 20 Minutes.

Sa cavale a touché les Néerlandais qui se sont mobilisés en nombre, jusqu’à la famille royale, pour la sauver et avant tout lui éviter un passage par l’abattoir. Une campagne de financement participatif, lancée par le Parti animaliste des Pays-Bas, a permis de récolter près de 50 000 euros afin de pouvoir acheter la vache à son éleveur et qu’elle puisse terminer sa vie dans un refuge spécialisé.

Un sauvetage au printemps?

Mais cela devrait attendre le printemps, car le bovin est farouche. «Il faut la laisser tranquille, attendre les beaux jours et la sortie des troupeaux dans les prés. Elle devrait alors se rapprocher des siens d’elle-même», a expliqué Edo Hamersma.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.