Revital Topiol / Tamar Almog Halachmi / Noa Fisher

30 000 personnes défilent pour les animaux en Israël: «La révolution se déroule maintenant»

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé à Tel Aviv pour les droits des animaux. Il s’agirait de la plus grande manifestation de l’histoire autour de cette cause.

Près de 30.000 personnes, selon les organisateurs, se sont réunis à Tel Haviv (Israël) dans la soirée du 9 septembre pour participer à une marche pour les droits des animaux. De quoi en faire la plus grande marche de l’histoire autour de la cause animale.

Entretien avec Shira Hertzanu, responsable des relations presse pour «Anonymous for Animal Rights» (Les anonymes pour les droits des animaux), et co-organisatrice de l’événement.

Pourquoi cette marche?

Cette grande marche des droits des animaux a été organisée pour soutenir les droits de tous les animaux: les animaux sauvages, les animaux errants, les animaux détenus par l’industrie du divertissement, pour des expériences, et enfin les animaux qui subissent l’exploitation et la mort pour nous nourrir et nous habiller.

En proposant un rassemblement si massif, nous voulions montrer à quel point le mouvement des droits des animaux est devenu puissant, et qu’il recueille l’adhésion d’un large public.

>> Voir une vidéo de l’événement

Que revendiquez-vous?

Tout d’abord, nous voulons des lois plus punitives pour sanctionner plus fortement les auteurs de maltraitances animales en Israël.

Ensuite, nous souhaitons en finir avec les exportations d’animaux vivants en provenance d’Australie et d’Europe et vers Israël. Ils subissent de longs trajets pour finalement se faire abattre dans notre pays.

Troisièmement, nous demandons l’interdiction de la vente de fourrure animale sur notre territoire.

Enfin, nous réclamons une politique plus forte de castration et de stérilisation, et exigeons la fin de l’euthanasie d’animaux en bonne santé dans les refuges.

Votre marche a été organisée autour du slogan «C’est dans nos mains»…

Oui, nous l’avons choisi pour démontrer qu’il est facile d’agir pour aider les animaux. C’est à nous de changer le monde, et nous pouvons le faire facilement chaque jour, dès maintenant. En faisant des achats sans cruauté, en tendant vers le véganisme, en manifestant pour les droits des animaux dans le monde.

Revital Topiol / Tamar Almog Halachmi / Noa Fisher

Revital Topiol / Tamar Almog Halachmi / Noa Fisher

Vous revendiquez 30.000 manifestants…

La marche a été excitante, étonnante et écrasante! Nous visions 30.000 participants, nous les avons obtenu.

Les manifestants sont venus de tout le pays. Le marche était divisée en plusieurs blocs, tout le monde pouvait défiler en soutenant une cause particulière pour les droits des animaux, ou marcher librement, sans appartenance particulière.

A la fin de notre événement, nous nous sommes tous rassemblés sur la Place Rabin, dans le centre-ville de Tel Aviv. Là, plusieurs artistes se sont succédés sur scène pour jouer de la musique.

La présidente de PETA Ingrid E. Newkirk était aussi présente. Elle a tenu un grand discours, en soulignant que le moment était historique, car synonime d’une promesse de tendre vers un monde plus compréhensif, sans tyrannie, abus et exploitation animale.

Que prévoyez-vous maintenant?

Nous travaillons déjà à la suite. Nous prévoyons d’organiser de nouvelles marches ailleurs dans le pays.

Il faut que le monde sache: la révolution pour les droits des animaux se déroule maintenant.

Cédric Garrofé
Journaliste et responsable des réseaux sociaux, Fondateur de Vegemag, Professeur au Centre de formation au journalisme et aux médias, Spécialisé en communication politique.