Les chiens et les chats peuvent-ils devenir végétariens?

Les chats sont carnivores, les chiens aussi, mais à tendance omnivores. Ces animaux peuvent-ils se passer de viande? À première vue non. Pourtant les progrès de l’alimentation animale offrent désormais des alternatives.

veganca

La chienne Martha est devenue une icône de la cause végétarienne outre-Manche en suivant dès 1968 le même régime que son maître, Paul McCartney.

En 2013, une chienne blue merle collie entrait au Guinness des records en vivant 27 ans, soit 189 années-chiens! Elle s’appelait Bramble et avait une particularité, elle était végétarienne.

Est-ce des cas isolés ou un régime sans viande peut-il convenir à des chiens ou des chats?

Pour les bénévoles du refuge l’Oasis Vegan’inmaux, il n’y a pas de doute.

«Ces animaux peuvent parfaitement avoir une alimentation équilibrée sans viande, même végétalienne, à condition d’utiliser des aliments de qualité ou une recette établie par un spécialiste».

Les animaux de ce refuge situé dans l’Orne, précisons-le, sont tous nourris avec des croquettes végétaliennes, ceci depuis plus de 5 ans.

Les vétos mettent leur veto

Les vétérinaires sont généralement hostiles à des régimes sans viande pour des chiens ou des chats.

«C’est contre nature. Ces animaux doivent consommer de la viande», lit-on sur divers sites liés à la profession.

Pour les spécialistes, un régime sans viande est néfaste pour des chiens ou des chats, car dépourvu de certains éléments indispensables aux canins et félins, notamment de la taurine, et des vitamines A, B1, B3 ou B12.

>> L’alimentation du chat (Cabinet vétérinaire MonVT)

>> La carence en taurine, un acide aminé chez les chiens

Autre argument avancé, le système digestif des carnivores. Trop court, il est peu adapté à la diversité alimentaire, et ne permettrait pas réellement de digérer d’autres choses que des protéines animales.

«Cela prend de l’ampleur depuis cinq ans. Je refuse d’en donner parce que je n’adhère pas au principe vegan appliqué aux chiens et aux chats. Le végétarisme, ça fonctionne mais veganisme, non, car il entraîne une série de problèmes pour les animaux carnivores. Leur infliger cela est un manque de respect» assure au quotidien Le Soir la vétérinaire Marianne Diez.

L’absence de protéines animales, pour un chien ou un chat, est-il donc risqué?

bramble

Les pro-animaux ont une version différente

Selon une étude de PETA, le régime végétalien allongerait la durée de vie des chiens.

Une autre étude démontre que l’alimentation industrielle serait néfaste pour les animaux, ceci jusqu’à réduire leur espérance de vie de 3 ans en moyenne.

Il faut rappeler que les croquettes traditionnelles sont industrielles, et composées de déchets d’abattoirs et d’équarrissage impropres à la consommation humaine (comme les yeux).

constats

Ces aliments n’ont donc plus grand-chose à voir avec le produit de la chasse dont se nourrissaient les ancêtres sauvages de nos animaux domestiques.

>> A lire : Ce qu’il y a réellement dans les aliments commerciaux pour animaux

Et les animaux, ils en pensent quoi?

On pourrait penser que les animaux ne seront naturellement pas attirés par une alimentation sans lien avec de la vraie viande. En réalité, ce sont surtout les textures et odeurs qui procurent l’envie de consommer un aliment, puis du plaisir alimentaire.

«Chez moi, mes chats chassent les brocolis et le haricot vert dans les assiettes ou accourent dès qu’on coupe un melon» précise Clochette, sur un forum dédiée à la protection animale.

chienvege
(Illustration réalisée par Damien Casoni, webmaster du blog Raccourci Minimaliste)


Trois conseils avant de se lancer

1- Étudier le marché

Il est de plus en plus facile de trouver des croquettes et pâtées végétales. Trois marques à suivre: Ami Cat, Benevo et Vegusto.

«Mes chats suivent un régime à base de croquettes Benevo et de pâtées Vegusto. Ils sont en excellente santé. Ils n’ont d’ailleurs jamais rencontré de vétérinaire. Par contre, il faut bien s’assurer d’un apport suffisant en taurine et veiller à bien refermer le paquet de croquettes» précise Nicolas, papa de 5 chats.

2 – Prévenir son vétérinaire

Même s’ils ne le cautionnent pas, la plupart des vétérinaires respectent le choix de leurs clients. Il est indispensable qu’un passage à un régime non carné, si vous avez décidé de franchir le pas, se fasse en étroite collaboration avec un spécialiste.

3 – Prendre son temps

Avant toute chose, renseignez-vous. Vous trouvez dans celui de James Pedan, «Vegetarian cats & dogs», de nombreuses anecdotes instructives, amusantes et inspirantes pour vous guider.

Vous pouvez aussi consulter «Natural Health for Dogs & Cats», qui détaille précisément le régime adapté à chaque animal.


Les internautes réagissent sur Facebook

Vegemag a lancé il y a quelques jours autour de la problématique du végétarisme chez les chiens et chats. Voici 2 réactions pour et 2 contre.

«En tant que vegan, nous reconnaissons être omnivores et avoir les moyens de nous passer de viande, poisson, etc, si nous le voulons. Mais les chats et chiens sont carnivores. S’ils avaient pu, dans leur évolution, se passer de chair animale, ils l’auraient fait, et ce n’est pas le cas: ils en ont donc fondamentalement besoin.» (Charlie Lørd)

«Chez moi, 4 chats végétaliens depuis 8 ans (nourris aux croquettes Amicat + un peu de pâté Vegusto) et 1 chien nourri depuis son adoption (d’il y a 8 mois) aux croquettes Edgar. Pourquoi? Pour le respect de tous les animaux. Parce qu’il n’y a pas à hiérarchiser les animaux. Pourquoi ceux dits de compagnie seraient-ils supérieurs aux animaux dits de ferme?» (Irina GoVegan)

«L’essentiel n’est pas de savoir s’ils sont carnivores ou omnivores, mais s’ils peuvent puiser toutes les ressources, vitamines, nutriments, dont leur organisme a besoin, dans l’alimentation végétale, et c’est le cas.» (Stepha Nie)

«J’ai beau être végétarienne et sensible à la condition animale, un chat est un chasseur carnivore, les chats d’appartement n’ont déjà pas la possibilité de chasser, alors si on leur enlève en plus le côté carnivore ça n’a vraiment plus rien de naturel et de sain. D’accord pour l’éthique, mais l’éthique animale demande aussi de prendre en compte le régime de nos animaux de compagnie.» (Par Julie)

>> Toutes les réactions à consulter ici

Jacques Tiberi
Jeune papa, #Juriste & #Journaliste #Modes2vie #Questions2Société #Innovations, Rédacteur de @lefond2lair