Les vins des Vignerons de Buzet sont désormais vegan

Déjà très portée sur le développement durable, cette coopérative du Lot-et-Garonne vient d’obtenir la certification vegan.

A consommer avec modération, mais avec bonne conscience. Tous les vins des Vignerons de Buzet, dans le Lot-et-Garonne, ont obtenu récemment le label Vegan de la part de l’Association végétarienne de France.

Une démarche environnementale soutenue

Cette certification est une étape de plus pour cette coopérative de près de 200 membres qui s’est engagée sur la voie du développement durable depuis une dizaine d’années. Ses viticulteurs n’utilisent aucun engrais chimique et autre pesticide, et surtout encouragent la biodiversité dans leurs propres vignes avec l’installation de niches à oiseaux et la plantation de diverses plantes rares.

«Douze nouvelles espèces animales et 48 espèces végétales, dont certaines font l’objet de mesures de protection en raison de leur rareté, sont venus enrichir l’écosystème du vignoble», a détaillé à Sud Ouest Pierre Philippe, directeur général des Vignerons de Buzet.

100% de colles d’origine végétale

L’obtention du label Vegan, qui ne concernait depuis 2014 qu’un seul cru de la coopérative, s’est faite grâce à leur utilisation désormais à 100% de colles d’origine végétale pour le collage du vin, technique de filtration qui consiste à clarifier le liquide afin de le débarrasser de ses impuretés en suspension. En général, ce sont des colles protéiques qui sont utilisées, à base de protéines (blanc d’œuf, caséine de lait, gélatine de bœuf ou de porc…). Celles d’origine végétales, que les Vignerons de Buzet avaient commencé à expérimenter depuis cinq ans, sont conçues à base de pois, de soja, de poudre d’algue ou encore d’argile.

Une excellente initiative encore très rare en France puisqu’à peine trois autres domaines sont reconnus vegan à l’heure actuelle, selon Sud Ouest.

>> Voir le reportage de France 3 ci-dessous

Written by Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour l'édition Brésil du Petitjournal.com, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération. Heureux possesseur d'un chat nommé Zissou.

L’étiquetage Nutri-Score entrera en vigueur en France en avril

Au Kenya, un agriculteur se mobilise pour donner de l’eau aux animaux sauvages