Le Piñatex, le cuir d’ananas qui révolutionne le textile

Développée aux Philippines par l’Espagnole Carmen Hijosa, cette matière réalisée à partir de fibres d’ananas connaît un succès grandissant. Pourra-t-elle à terme remplacer le cuir animal?

Et si l’avenir du cuir passait par l’ananas? C’est en tout cas le pari d’Ananas Anam, une entreprise fondée par l’Espagnole Carmen Hijosa, qui a créé le Piñatex, une matière textile d’origine végétale pouvant remplacer le cuir animal.

Une matière durable

Cette spécialiste du design et de la fabrication d’objets en cuir a vu sa carrière la mener à travers le monde avant de connaître, aux Philippines, ce textile révolutionnaire dont les fibres, trouvées dans les feuilles d’ananas, sont liées ensemble sans besoin d’être tissées ou tricotées.

Son développement a abouti à la création du Piñatex qui est d’autant plus durable qu’il résulte de la simple récole des ananas et complète même le revenu des leurs producteurs.

Les fruits sont donc récoltés aux Philippines, leurs fibres y sont ensuite extraites et envoyées à Barcelone, en Espagne, où une entreprise textile les transforme en Piñatex. Carmen Hijosa et ses équipes, qui ont passées sept ans sur le développent de la matière, sont elles basées à Londres.

Des qualités multiples

Les qualités de la matière sont multiples : elle est solide, résistante à l’eau et l’abrasion, polyvalente, respirante, douce, légère, flexible, et peut être facilement imprimée, cousue et coupée.

Si les recherches sont encore en cours pour le développer et notamment le rendre biodégradable – ce qui n’est pas encore le cas actuellement, le Piñatex est déjà utilisé pour la fabrication de divers produits, que ce soit des sacs ou des chaussures en passant par des vêtements et même des sièges de voitures.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.