L’Assemblée nationale vote l’obligation des caméras dans les abattoirs

C’est une grosse surprise. L’Assemblée nationale a voté jeudi soir l’obligation d’installer des caméras dans les abattoirs.

Une mesure vivement souhaitée par de nombreuses associations de protection animale.

«Nous sommes déjà dans des discussions pour des expérimentations. Actons le fait que ça va se généraliser», a jugé le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll.

Des caméras dès 2018

La mesure entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2018, à l’issue d’une période d’expérimentation.

«Des caméras seront installées dans tous les lieux d’acheminement, d’hébergement, d’immobilisation, d’étourdissement, d’abattage et de mise à mort des animaux», stipule la disposition adoptée.

Une première victoire pour les associations

Cette décision est l’une des conséquences de la création d’une commission sur le bien-être animal à l’Assemblée nationale.

Elle avait été lancée à la suite des nombreux scandales de maltraitance dans des abattoirs révélés par l’association L214.