Coral outcrop on Flynn Reef

La Grande Barrière de corail en grand danger de blanchissement

Pour la seconde année consécutive, les coraux australiens ont connu un phénomène que les scientifiques estiment irrémédiable.

Une future Grande Barrière de corail totalement blanche? C’est ce qui est à craindre, selon les scientifiques australiens, qui ont constaté pour la seconde année consécutive un phénomène de blanchissement des coraux, dû au réchauffement des eaux.

«Des pertes très élevées»

«Des coraux qui ont blanchi ne sont pas nécessairement morts. Mais dans la partie centrale (de la Grande barrière), nous nous attendons à des pertes très élevées », a expliqué James Kerry, biologiste à l’Université James Cook de Townsville (Queensland), cité par 20 Minutes.

«Il faut au moins une décennie pour le rétablissement total des coraux qui grandissent le plus vite. Alors deux épisodes graves de blanchissement à 12 mois d’intervalle font que les récifs endommagés en 2016 n’ont aucune chance de se rétablir», a-t-il ajouté.

Quatrième épisode de blanchissement

Inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1981, la Grande Barrière de corail australienne en est à son quatrième blanchissement depuis 1998. Ses couleurs magnifiques viennent des algues symbiotiques, mais avec la hausse de la température de l’eau, celles-ci s’en retrouvent expulsées, laissant le corail blanc, comme fané.

>> Voir une vidéo explicative du blanchissement corallien ci-dessous:

Article écrit par Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.