Une association dévoile des photos montrant l’intérieur d’un centre d’élevage de primates

fortf

Vegemag a échangé avec Franck Schrafstetter, président de l’association de protection animale Code Animal qui publie des images prisent à l’intérieur du centre d’élevage de primates du fort Foch (Alsace)…

Quel est l’objectif de ce centre d’élevage de primates?

Ce centre vise à fournir des singes aux laboratoires pour des expérimentations animales. Les animaux, qui proviennent de l’île Maurice et d’Asie, y transitent avant d’être revendus.

1

Le problème porte uniquement sur l’expérimentation animale ?

Si l’expérimentation animale est problématique d’un point de vue éthique, c’est aussi les conditions de détention des primates qui est inacceptable, d’autant que ce centre se vante d’être un « hôtel 3 étoiles » pour singes.

Une extension serait pourtant envisagée…

Il est prévu de passer de 800 singes à 1.600 singes. L’extension a un intérêt financier car chaque singe est vendu 5.000€.

3

Vous publiez des photos interdites réalisées à l’intérieur du centre…

Nous ne pouvions garder ces clichés secrets face à ce projet d’extension et à l’opacité autour de la nouvelle identité du centre, le SILABE (Simian laboratory Europe).

Vous attendez-vous à des poursuites ?

Elles ne sont pas exclues, nous avons mesurés les risques avant la publication. Mais mieux vaut être poursuivi par la justice que par des remords d’un silence complice.

cod

Et maintenant?

Notre association est spécialisée dans les campagnes de faune sauvage captive (cirque, zoo, NAC et delphinarium).

Nous voulons permettre à toutes les associations de protection animale de pouvoir reprendre ces clichés pour montrer la réalité de ce centre.

5

>> L’intégralité des photos sur le site de Code Animal

Cédric Garrofé
Journaliste et responsable des réseaux sociaux, Fondateur de Vegemag, Professeur au Centre de formation au journalisme et aux médias, Spécialisé en communication politique.