Connu pour sa mayonnaise vegan, Hampton Creek se met à la viande de synthèse

La start-up américaine espère pouvoir la distribuer en supermarché dès l’année prochaine.

«Just Mayo» et bientôt «Just Meat»? Hampton Creek, connue pour sa mayonnaise vegan (sans œufs), a indiqué au Wall Street Journal, qu’elle travaillait, comme d’autres start-up de la Silicon Valley, à produire de la viande en laboratoire, sans toucher le moindre animal, pour une mise en vente dès l’année prochaine.

Un marché de plus en plus concurrentiel

Dans les années à venir, la concurrence risque ainsi de s’accroître dans le secteur de la viande élaborée en laboratoire ou même d’origine végétale devant le succès de ces start-up à lever des fonds.

Jusqu’ici, Hampton Creek a levé jusqu’à 105 millions d’euros, même si la vente de ses produits vegans n’a pas été sans obstacles: Unilever a attaqué en justice sa mayonnaise il y a quelques années pour son appellation tandis que les magasins américains Target viennent de retirer 20 de ses produits (cookies, etc.) de leurs rayons pour des problèmes sanitaires.

Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour l'édition Brésil du Petitjournal.com, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération. Heureux possesseur d'un chat nommé Zissou.
Abonnez-vous gratuitement!
Recevez nos articles directement dans votre boite email!

Les plantes aussi aident à lutter contre le réchauffement climatique

Une cité-forêt en Chine pour combattre la pollution de l’air